Transport Piano

Transport Piano : gérer le déménagement d’un piano

Être propriétaire d’un piano et pouvoir composer de belles mélodies est l’une des plus belles choses de l’existence. Mais parfois, les circonstances exigent que l’on change de cadre de vie, que l’on déménage. Partir sans son instrument de musique est chose impensable.

Mais partir avec cet instrument se révèle compliqué. Il est extrêmement lourd et comporte plusieurs éléments fragiles. Le moindre faux-pas et c’est la catastrophe. Voici donc quelques conseils pour éviter le drame.

 

Transport de piano droit : les éléments à considérer

Avant le déplacement

Tout d’abord, il faut réduire le poids du piano en le séparant de certains de ses éléments : panneaux supérieurs et inférieurs, couvercle, mécaniques, etc.

Mettre le piano sous housse

Mettre le piano sous housse

Devis déménagement

 

L’instrument de musique doit être ensuite recouvert de grandes couvertures que l’on maintiendra solidement avec du ruban adhésif. Si son poids est considérable, le soulever même avec des gants jusqu’à l’extérieur sera extrêmement difficile. La solution idéale est donc de se servir d’un chariot.

Avec l’aide d’amis, il vous faudra soulever le piano et le poser délicatement sur le chariot. Ce dernier doit être recouvert d’une couverture pour empêcher les rayures.

Cette étape franchie, assurez-vous que les enfants ou toute autre personne se trouvent loin de la zone de manoeuvre. Ôtez tous les obstacles situés entre votre position actuelle et la camionnette de déménagement. Vérifiez l’espacement des couloirs pour ne pas être bloqué.

Pendant le déplacement

Une bonne coordination des mouvements est nécessaire lors du déplacement du piano. Une ou deux personnes doivent le maintenir de chaque côté tout en le poussant lentement.

Si l’une d’elles pressent un déséquilibre de l’instrument, elle doit aussitôt en aviser les autres. Ceux-ci devront alors s’immobiliser et bien le repositionner. En fait, une vigilance constante est requise au cours du déplacement.

Si la maison comporte des escaliers, le piano peut être transporté à l’aide de sangles. Toutefois, seuls des individus en très bonne condition physique, musclés, pourront réussir cet exploit.

Lorsque l’habitation contient des escaliers ou se situe au deuxième, troisième voire quatrième étage, le bon sens exige qu’on fasse appel à des professionnels expérimentés. Ceux-ci disposent d’équipements spéciaux pour opérer des manoeuvres délicates.

Certains éléments, tels que le degré de solidité des escaliers, doivent être considérés.

Devis déménagement

 

Transporter un piano à queue : comment s’y prendre ?

Avant le déplacement

Comme dans le cas du premier modèle de piano, il vous faut alléger le piano à queue. Vous devez donc ôter ses couvercles et tout élément pouvant être facilement démonté sans abîmer l’instrument. Veillez-vous assurer que la voie jusqu’au camion est totalement dégagée. Protégez ensuite l’instrument à l’aide d’une housse à piano et équipez-le d’une luge enduite de paraffine pour faciliter le glissement.

Prévoir un monte-meuble éventuel

Prévoir un monte-meuble éventuel

Vous devez faire basculer le piano sur le chant pour pouvoir le transporter. N’oubliez pas d’enlever les pieds et la lyre. Cela permettra une manoeuvre plus aisée. Quatre ou cinq personnes devront ensuite hisser le piano sur un chariot et le transporter jusqu’au camion de déménagement. Quel que soit le modèle de piano (droit ou à queue), veillez à ce qu’il soit bien sanglé à l’intérieur du camion pour résister aux chocs dûs à la conduite du véhicule.

Pendant le déplacement

Au cours du déplacement, le piano doit être posé verticalement au milieu du chariot sur son côté plat. Plusieurs personnes doivent le maintenir en position d’équilibre et le diriger lentement vers l’extérieur.

Devis déménagement

 

Transport piano à plusieurs

Transport piano à plusieurs

Pour garder intact l’aspect du piano, recouvrez le chariot d’épaisses couvertures. La descente d’escaliers nécessitera l’aide de professionnels aguerris. On évitera ainsi d’abîmer son bel instrument de musique ou d’être à l’origine de regrettables accidents.

© 2003 - 2017 Demenageur.com